• Date de parution : 04/11/2021
  • Collection : Les grands soirs
  • Thèmes : Littérature
  • Genre : Nouvelles écritures
  • Nombre de pages : 168
  • ISBN : 978-2-36383-320-4
13,27 €
Quantity:

Cécile Mainardi présente la nouvelle édition du livre

La Blondeur

suivi de Extensions critiques

Dans cette nouvelle édition enrichie de textes critiques inédits, l’auteure nous entraîne en Italie, dans une quête amoureuse de la blondeur dans toutes ses formes.

Description

Bruns ou châtains feraient l’affaire. Ta blondeur n’existe pas,
c’est moi qui l’ai inventée pour la refléter dans le Tibre,
C’est moi qui l’ai inventée pour que les choses aient un reflet,
c’est moi qui l’ai inventée pour dire que le Tibre est blond.

Cécile Mainardi est une poète et performeuse française.

La presse en parle

Lorsque Cécile Mainardi propose une définition ininterrompue de la blondeur, elle compose une ode moderne où le platonique ne le cède en rien au vécu, dans une logorrhée virtuose où les imparfaits du subjonctif côtoient l’énonciation insistante du présent. On peut parler d’une politique de l’amour, dans le sens où la poétesse tient les ficelles d’un idéal menacé, à partir d’un stéréotype pop (le blond), une typologie du masculin, de l’aimé, de l’amant, dans une tonalité qui fait d’elle la digne descendante des Sapho, Louise Labbé, Tsvétaeïva.

L'Humanité