18,01 €
Quantity:

L'économie face à la nature

De la prédation à la coévolution

À l'aube de la sixième crise d'extinction du vivant, provoquée par un modèle économique insoutenable et encore largement aveugle à ses propres dégâts, il y a urgence à transformer radicalement nos façons de produire et de consommer, nos conceptions du monde, nos institutions, voire notre contrat social.

Un livre en partenariat avec l’Institut Veblen pour les réformes économiques.

Description

L'exploitation de la biosphère nécessaire au développement des sociétés humaines a été tour à tour fondée sur une économie de la prédation puis de la production, avec des conséquences terribles pour la biodiversité. Un des enjeux du XXIe siècle est de faire émerger une économie de la coévolution permettant de redéfinir notre rapport avec la nature.

Nous ne partons pas d'une page blanche : des initiatives, dès le XVIIIe siècle, ont tenté de tracer une voie alternative à la surexploitation de la nature. Redécouvrir ces initiatives permet de mieux comprendre les sources de la crise actuelle et de nourrir la recherche de solutions. Les auteurs articulent ces expériences anciennes avec de nombreuses évolutions récentes, du développement de l'agroécologie à la reconnaissance de droits à la nature en passant par le réensauvagement de territoires autrefois totalement contrôlés par les humains.

Considérer l'économie comme partie prenante des dynamiques écosystémiques, reconnaître la dette écologique générée par nos modes de production et de consommation, nous nourrir autrement, apprendre à cohabiter avec les espèces sauvages, ou encore nous appuyer sur de nouveaux communs apparaissent ainsi comme autant de leviers de la transformation écologique de nos systèmes socio-économiques.

La presse en parle

Harold Levrel sur Blast : « Opposer économie et nature est une aberration »

« Alors que 68% des vertébrés ont disparu entre 1970 et 2016, et que les scientifiques parlent d’effondrement de la biodiversité, deux économistes, Antoine Missemer et Harold Levrel ont choisi de se pencher sur cet aspect spécifique de la crise écologique, et de donner des pistes de solutions, pour que la nature et l’économie et la nature à co-évoluent. Comment ? Réponse dans cette émission avec Harold Levrel, interrogé par Salomé Saqué. »

Blast
Le Monde : L'économie en harmonie avec le vivant

« L'économie face à la nature est une introduction pédagogique à un domaine de recherche encore marginal, "l'économie écologique". [...] Les questions soulevées invitent à une fascinante discussion. Ils ne sont pas le dernier mot sur un immense sujet, qui commence seulement à s'ouvrir. »

Julien Vincent

Pour lire le texte dans son intégralité...

Le Monde
Futuribles : « Un ouvrage de référence »

« Le premier apport de ce livre est le panorama quasi exhaustif des idées émises depuis 300 ans pour concilier le développement économique et la prise en compte des équilibres écologiques. Le second tient à l’éclairage des liens multiples qui projettent ces idées générales, parfois anciennes, dans les nombreuses pratiques — techniques, sociales, juridiques, fiscales — qui sont en train de s’inventer pour réconcilier économie et écologie.  

Ajoutons-y un sens de la mesure, de la précision et de l’objectivité qui est devenu rare dans la littérature écolo-politique contemporaine. Saluons enfin cette conclusion positive, et crédible parce que bien documentée : "Tous les leviers de la transformation écologique de l’économie sont à portée de main pour bâtir les conditions d’une prospérité nouvelle, non plus contre mais par et pour le vivant." »

Jean Haëntjeans

Pour lire l'article dans son intégralité...

Futuribles
Alternatives Économiques : Les chemins d'une nécessaire transformation

« Les auteurs décrivent en autant de parties, les cinq grands principes qui devraient guider une transformation écologique de l'économie : "nourrir l'être humain sans détruire les écosystèmes", "reconnaître la dette écologique des systèmes économiques", etc. Ils montrent surtout comment ces idées s'enracinent dans une longue histoire intellectuelle et comment a évolué depuis le XVIIIe siècle la pensée des liens entre économie et nature. Riche de détails, ce détour par l'histoire de l'économie écologique éclaire les chemins d'une nécessaire transformation. »

Alternatives Économiques
The Conservation : « Le réensauvagement, ce sujet explosif »

« Comment faire émerger une économie de la "coévolution", permettant le développement des sociétés humaines dans un rapport redéfini à la nature ? Comment cesser d'envisager nos relations aux non-humains sous les seuls angles de la prédation et de la production ? Harold Levrel (AgroParisTech, Cired) et Antoine Missemer (CNRS, Cired) se penchent sur ces questions dans leur ouvrage L'économie face à la nature, de la prédation à la coévolution. »

Pour lire l'article dans son intégralité...

The Conversation
Harold Levrel, invité Tiphaine de Rocquigny dans « Entendez-vous éco ? » sur France Culture

La science économique peut-elle changer de logiciel ?

Avec :
* Harold Levrel Économiste de l’environnement, professeur à l’Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech) et chercheur en économie écologique au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (Cired).

* Arnaud Orain Professeur d'économie à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Deni.

Pour réécouter l'émission...

France Culture
L'économie au défi de la biodiversité

« Harold Levrel et Antoine Missemer nous invitent à envisager une économie d’un nouveau genre qu’ils appellent "économie de la coévolution". Ils explorent dans leur livre toute une série d’innovations, notamment institutionnelles, visant à modifier notre rapport avec le vivant et nous en livrent ici la synthèse. »

Pour lire le texte dans son intégralité...

Chroniques de l'anthropocène
10 livres engagés pour bien finir l'année

À l'aube de la sixième extinction du vivant, il y a urgence à transformer radicalement nos façons de produire et de consommer, nos conceptions du monde, nos institutions, notre contrat social, nous disent les deux économistes auteurs de cet ouvrage. Pour comprendre les sources de la crise actuelle et alimenter la recherche de solutions, ils proposent de redécouvrir les initiatives qui, dès le XVIIIe siècle, ont cherché une voie alternative à la surexploitation de la nature. Ils les croisent avec des évolutions récentes, comme le développement de l'agroécologie ou la reconnaissance de droits à la nature, pour envisager une transformation écologique de nos systèmes socio-économiques.

Carenews
Une économie à la hauteur (par Noé Kirch)

La rationalisation économique est pour partie responsable de la crise environnementale. Deux économistes s'interrogent sur la portée écologique de leur métier et proposent une nouvelle vision de leur discipline.

Pour lire l'article en entier...

Revue Projet
Alternatives économiques : Prédation, production, coévolution (Par Wojtek Kalinowski)

Depuis fort longtemps, l’être humain évolue au détriment des autres êtres vivants plutôt qu’avec eux, au point de mettre en danger ses propres conditions d’existence : quelque 25 % des espèces d’animaux et de plantes sont menacées d’extinction si rien n’est fait dans les prochaines années, avertissent les scientifiques de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité (IPBES). Les causes sont connues, les risques aussi désormais, et pourtant les solutions peinent à s’imposer politiquement, ce qui explique sans doute le sentiment d’impuissance collective qui domine notre débat contemporain sur la crise écologique.

Pour lire l'article dans son intégralité...

Alternatives Économiques