16,11 €
Quantity:

Moi, jeune

Autoportrait d'un âge des (im)possibles

Après Vies majuscules (2020), qui donnait la parole à la France des oubliés, ce nouveau livre propose une centaine de récits de vie de jeunes de 13 à 30 ans, entre espoirs, entraves et combats dans un monde secoué par de multiples crises.

Description

Nous leur demandons l’audace… et la prudence. Nous leur parlons croissance… et monde fini. Les enfants de la crise climatique et du délitement social, et désormais de la pandémie mondiale, se sont construits ou éveillés dans un environnement que l’on peut qualifier de chaotique. Leur entrée dans le « monde adulte » est pour le moins heurtée. Mais que veulent-ils nous en dire ? Quelles expériences à partager ? De quelles réalités quotidiennes témoigner ? Et si l’on se taisait un instant pour leur laisser la parole ?

C’est le pari engagé par le média du récit la Zone d’expression prioritaire (ZEP). Pendant huit mois, les journalistes de la ZEP ont accompagné lors d’ateliers d’écriture près de cinq cents jeunes de 13 à 30 ans, partout en France, pour leur proposer de se raconter à travers les thèmes qui irriguent leur vie.

Une centaine de récits donnent ici à lire cet âge des possibles si souvent empêchés, entre espoirs et lucidité. La violence d’un proche ou d’une institution. L’éveil au féminisme ou à l’écologie. La dureté d’un quartier comme sa chaleur. La joie d’entrer dans la vie active ou la difficulté de s’y insérer. La puissance magnifique ou délétère des mondes virtuels et des réseaux sociaux. Éducation, Santé, Justice, Logement, Travail, Écologie… Autant de « ministères du quotidien » pour abriter ces récits, dont l’ensemble constitue un autoportrait générationnel d’une force inouïe.

Cette aventure éditoriale a été portée par la ZEP, un dispositif d’accompagnement à l’expression des jeunes coordonné par Emmanuel Vaillant et Édouard Zambeaux, journalistes et cofondateurs de la ZEP. Elle s’inscrit dans la continuité de Vies majuscules. Autoportrait de la France des périphéries (Les petits matins, 2020).

La presse en parle

Moi, jeune : autoportrait des jeunes français

« Une formidable aventure éditoriale portée par la Zone d'Expression prioritaire (Zep), un dispositif d'accompagnement à l'expression des jeunes, lancé il y a quelques années par deux journalistes : Emmanuel Vaillant et Édouard Zambeaux. Les récits publiés par Ouest France, et d'autres médias partenaires, ne sont qu'une infime partie de cette richesse collectée […]. Un ouvrage essentiel découpé en treize chapitres, de l'égalité femmes-hommes à ville et territoires, en passant par l'écologie ou le logement, comme autant de "ministères de la vie quotidiennes" dont devraient s'inspirer tous les politiques. »

Pour lire l'article dans son intégralité…

Ouest-France
TERRITOIRES : Des jeunes se racontent

« Aidées par des journalistes, environ 500 personnes de 13 à 30 ans se sont racontées à la première personne. Une centaine de récits qui relatent leur quotidien, leurs rêves, leurs épreuves, leurs joies, leur défiance… sont publiés dans ce livre. Divisé en plusieurs thématiques (famille, réseaux sociaux, travail, logement, justice, écologie, santé…), il est question de mariage forcé, de voile imposé, d’ascenseur social, de chômage, de discriminations, d’exil, de violences, d’études, de rap, de policiers... "Les jeunes, c’est un peu comme les “migrants”, les “chômeurs” ou les “banlieusards” : un terme qui essentialise et s’incarne assez peu dans des réalités précises." À travers ces lignes, ils prennent forme. Tel un autoportrait géant et flamboyant. »

ASH
Connaissiez-vous la Zone d'Expression Prioritaire ?

« La jeunesse est-elle l’âge des possibles ou des impossibles ? Ou les deux ? Ce sont les questions qui parcourent le livre Moi, jeune, un très beau livre qui vient de sortir et qui est le fruit des ateliers d’écriture d’une drôle de ZEP. »

Sqool TV