18,96 €
Quantity:

« On ne dira pas que nous n’avons rien fait »

L'aventure du journal Écologie infos - 1972-1992

Racontée par une journaliste, l’aventure d’un groupe de pionniers de l’écologie politique qui, pendant plus de deux décennies, fut de tous les combats à travers un journal : Écologie infos. Des photos inédites, des couvertures et des affiches d’époque rythment le récit.

Description

1974 : année de la première candidature écologiste à une élection présidentielle. René Dumont, l’agronome le plus connu de France, alerte sur l’urgence à agir pour espérer sauver la planète. Autour de lui, de jeunes militants font campagne pour placer la question de l’environnement sur la scène politique. À Montargis, ville où a vécu Dumont et où il revient fréquemment, le mouvement Pollution Non, constitué autour de Jean-Luc et Sylvie Burgunder, est de tous les combats : la lutte contre la construction de centrales nucléaires, la mobilisation pour le Larzac, les marches antimilitaristes, etc.

Pour faire entendre ces voix singulières à une époque où l’environnement n’était pas une préoccupation majeure, un journal est né, fondé notamment par Jean-Luc Burgunder. De 1972 à 1992, sous différents noms, Écologie infos traite de tous les sujets environnementaux, sociaux et politiques dans une farouche indépendance. Il attire les collaborations de scientifiques, de dessinateurs et de grandes plumes, tels Théodore Monod, Cabu, Cavanna ou René Dumont lui-même. Le journal vit aussi au rythme des soubresauts d’un mouvement écologiste en quête d’unité et divisé sur la nécessité de créer un parti politique qui ne verra le jour qu’en 1984 : Les Verts.

Un journal qui a su exister contre vents et marées, avec des moyens limités mais une énergie infinie. Et dont les combats, souvent précurseurs, font écho à bien des luttes d’aujourd’hui. « On ne dira pas que nous n’avons rien fait », aime à répéter Jean-Luc Burgunder.