Éditions Les petits matins

{ livres associés au mot-clé : Essai }

Sí se puede ! Quand le peuple fait reculer les banques

Sí se puede ! Quand le peuple fait reculer les banques

Du fait de la crise économique, de nombreuses familles en Espagne se sont retrouvées dans l’impossibilité de rembourser leurs emprunts immobiliers. Or, la loi espagnole sur le crédit hypothécaire privilégie les intérêts des prêteurs au détriment des emprunteurs. Résultat : ces familles se sont vu non seulement saisir leur logement, mais également endettées à vie. Un mouvement citoyen s’est alors élevé contre cette situation. Dès 2009, Ada Colau et ses camarades de la Plateforme des personnes touchées par l’hypothèque (PAH) ont […] Lire la suite

Ils l’ont fait et ça marche ! Comment l’écologie change déjà la France

Ils l’ont fait et ça marche ! Comment l’écologie change déjà la France

La transition écologique n’est pas seulement souhaitable, elle est déjà en marche. Au-delà des discours politiques et des bonnes intentions, partout en France des citoyens comme des élus innovent pour rendre dès maintenant la vie plus verte et plus douce. Efficacité énergétique, développement de l’économie sociale et solidaire, habitat participatif, réduction des déchets, pépinière d’éco-entreprises… Ces acteurs du changement mènent des expériences de proximité qui ne demandent qu’à s’étendre à une échelle plus vaste. La phrase clé pour résumer ces […] Lire la suite

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous

En coédition avec l’Institut Veblen et Étopia   Pourquoi les Japonais vivent-ils plus longtemps que les Américains ? Pourquoi y a-t-il plus de grossesses chez les adolescentes aux États-Unis qu’en France ? Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois : l’inégalité. État de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicide, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même […] Lire la suite

Avec ou sans sexe

Avec ou sans sexe

Six hommes, six femmes, un confessionnal. Il ne s’agit pas d’un énième jeu de téléréalité où la question est de savoir qui va coucher avec qui. Pas de suspense, pas de tension érotique. Le calme plat, au contraire, des vies ordinaires où, soudain, il ne se passe plus rien : plus de sexe pendant six mois, un an, trois ans… voire plus – sans affinités. Sans l’avoir planifié.   Des cas isolés ? Des anormaux ? Des rebelles ? Pas vraiment. Au terme d’entretiens […] Lire la suite

L’Écologie est politique

L’Écologie est politique

La Fondation de l’écologie politique se donne pour objectif d’expliciter pourquoi et comment l’écologie est politique. En effet, les différences et les liens entre écologie scientifique, écologie citoyenne et écologie politique restent flous pour la grande majorité des citoyens. Faire apparaître ces liens, c’est illustrer le caractère politique de l’écologie : loin d’être une simple question sectorielle, celle-ci est une vision du monde où les règles de l’expertise, l’exercice démocratique et les relations entre l’homme et la nature sont profondément transformés. […] Lire la suite

Je n’avais plus le choix, il fallait fuir  <br/> Paroles de réfugiés

Je n’avais plus le choix, il fallait fuir
Paroles de réfugiés

L’asile, c’est l’ultime liberté qui reste lorsque l’on a perdu toutes les autres. Les hommes et les femmes qui témoignent dans cet ouvrage ont subi des persécutions en raison de leurs convictions politiques ou religieuses, de leur orientation sexuelle, pour avoir voulu s’opposer à une injustice, parce qu’ils n’avaient pas la « bonne » nationalité au bon endroit… Quelle que soit la cause de leur exil, tous le disent : ils n’avaient pas le choix, ils ont dû fuir. Non par […] Lire la suite

Vivement 2050 ! Programme pour une économie soutenable et désirable

Vivement 2050 ! Programme pour une économie soutenable et désirable

En coédition avec l’Institut Veblen.   Les principes qui fondent l’économie mondiale doivent changer, et vite ! Nos modes de vie s’accompagnent de prélèvements qui détruisent les ressources limitées de la planète et menacent les bases mêmes de la vie. Pire, la poursuite de la croissance a cessé d’améliorer le bien-être dans les pays riches tandis que pauvreté et sous-alimentation perdurent au Sud. La bonne nouvelle est qu’il serait possible de satisfaire les besoins de tous, de concilier le nécessaire et […] Lire la suite

La Nouvelle Alternative ? <br/> Enquête sur l’économie sociale et solidaire <br/> Quatrième édition augmentée

La Nouvelle Alternative ?
Enquête sur l’économie sociale et solidaire
Quatrième édition augmentée

Prix spécial du jury du Prix du livre sur l’économie sociale et solidaire (ESS) 2014.   L’économie sociale et solidaire fait aujourd’hui figure de nouvelle alternative au capitalisme. De fait, son objectif premier n’est pas de dégager du profit, mais de produire des biens et services utiles à tous. Issue d’initiatives citoyennes, elle apporte la preuve que la recherche de l’enrichissement personnel n’est pas l’unique motif qui puisse donner envie d’entreprendre. Constitue-t-elle pour autant une force politique, un mouvement susceptible […] Lire la suite

La Révolution énergétique, une chance pour sortir de la crise

La Révolution énergétique, une chance pour sortir de la crise

Quelle politique crée des centaines de milliers d’emplois, est considérée comme prioritaire par des économistes reconnus, s’avère bénéfique pour l’environnement comme pour la justice planétaire ? Dérèglement climatique, déplétion pétrolière, dangerosité du nucléaire… La révolution énergétique est inéluctable. Au lieu de la vivre comme une contrainte, saisissons cette formidable opportunité. Passer des vieilles énergies épuisables aux nouvelles énergies renouvelables –à commencer par le négawatt– est la condition à la sortie de crise et sa solution. La question n’est plus de savoir […] Lire la suite

Comment réconcilier patrons et travailleurs

Comment réconcilier patrons et travailleurs

Le nom de Taylor est généralement associé à un système d’organisation du travail parcellisé à l’extrême, dans lequel les ouvriers seraient privés de toute initiative. Pourtant, comme cet ancien manœuvre devenu ingénieur l’a lui-même reconnu, il n’a pas inventé la division du travail. Il croit en revanche que, par une étude méthodique des tâches, il est possible d’accroître leur efficacité, au bénéfice tant des patrons que des travailleurs. C’est cette ambition de mettre fin à la lutte des classes par […] Lire la suite