Éditions Les petits matins

{ livres associés au mot-clé : Images }

Sur les traces du Yiddishland : un pays sans frontières

Sur les traces du Yiddishland : un pays sans frontières

On l’appelait le Yiddishland. Au centre de l’Europe, à cheval sur la Pologne, la Lituanie, l’Ukraine, la Roumanie et la Hongrie, ce continent n’ayant ni centre ni vrais contours était peuplé de plus de onze millions de juifs. Avant la Seconde Guerre mondiale, ils formaient des minorités importantes et bien établies. Puis ce continent a disparu, comme l’Atlantide. Aujourd’hui, que reste-t-il de communautés juives dans ces pays ? Comment y conserve-t-on le souvenir de leur présence ? Quel regard porte-t-on sur leur […] Lire la suite

Les manchots de la République.<br/>Un an aux Kerguelen

Les manchots de la République.
Un an aux Kerguelen

Préface d’Isabelle Autissier   Qui sait que les îles Kerguelen, jadis appelées îles de la Désolation, sont un archipel français presque grand comme la Corse, perdu aux confins des quarantièmes rugissants et peuplé d’une cinquantaine d’hivernants ? Dans le petit village gaulois de Port-aux-Français, le plus austral de la République, militaires et scientifiques forment une communauté aux moeurs atypiques, adaptées au milieu extrême. S’ils accueillent parfois de joyeux Australiens ou des marins célèbres en perdition, leurs seuls voisins à plus de […] Lire la suite

Kurdistan. La colère d’un peuple sans droits

Kurdistan. La colère d’un peuple sans droits

Promise en 1920 par les Alliés, la création d’un État kurde indépendant n’a jamais vu le jour au Moyen-Orient. Partagés depuis presque un siècle entre la Turquie, la Syrie, l’Iran et l’Irak, les Kurdes représentent aujourd’hui le plus grand peuple au monde sans État. Entre 2007 et 2011, le photographe Julien Goldstein et le journaliste Olivier Piot ont ensemble parcouru à plusieurs reprises les territoires où vivent les Kurdes afin de mieux comprendre la réalité des régions de ce Kurdistan […] Lire la suite

La Mer de la tranquillité

La Mer de la tranquillité

Un corps nu sur un écran ; un mannequin de cire au visage rongé par l’usure ; un homme masqué auréolé de rouge ; des éclats de néon réfractés par la pluie… Dolorès Marat installe par ses photographies un univers aux silhouettes intrigantes, saturé de couleurs, aux contours souvent flous. Un univers à la fois hyper-réel et onirique, urbain, nocturne, sensuel. Cette atmosphère, propice aux échappées de l’imagination, résonne avec le texte de Jean-Luc Bitton, cahier de curiosités où, depuis près de vingt […] Lire la suite