Éditions Les petits matins

{ livres associés au mot-clé : Économie }

La nouvelle économie climatique. <br/>Une meilleure croissance, un meilleur climat

La nouvelle économie climatique.
Une meilleure croissance, un meilleur climat

Doit-on choisir entre prospérité et développement d’un côté et lutte contre le dérèglement climatique de l’autre ? Non, répond l’économiste Nicholas Stern, neuf ans après la publication de son premier rapport, qui avait changé la façon de percevoir les relations entre économie et climat. Ce nouveau livre de référence démontre que ce qui est bon pour le climat l’est aussi pour notre économie. Alors que Paris accueille fin 2015 la conférence des Nations unies sur le climat, il présente un plan […] Lire la suite

Les grands auteurs de la pensée économique

Les grands auteurs de la pensée économique

En partenariat avec Alternatives Économiques. Vingt-cinq siècles de pensée économique sont réunis dans cet ouvrage. Quatre-vingts parcours essentiels de vie et d’idées, de la condamnation de l’enrichissement personnel par Aristote à la critique du fanatisme du marché de Joseph Stiglitz en passant par la lutte de Milton Friedman contre l’interventionnisme ou la proposition de taxe sur les transactions financières de James Tobin. Français ou Anglo-saxons, hommes ou femmes, orthodoxes ou hétérodoxes, qui sont les précurseurs et les héritiers de Marx, […] Lire la suite

Au-delà du marché. Les nouvelles voies de la démarchandisation

Au-delà du marché. Les nouvelles voies de la démarchandisation

En coédition avec l’Institut Veblen La croissance est désormais structurellement faible en Europe. Est-ce dû à des politiques économiques  inadéquates ? À une panne de l’innovation ? En partie sans doute, mais cette langueur renvoie surtout à un problème plus fondamental : l’épuisement du « coeur du réacteur » de l’économie capitaliste, à savoir le mécanisme de transformation des besoins en marchandises. De nouvelles pratiques sociales émergent : troc, réparation, jardins partagés, échange de logement, crowdfunding, fab- labs, économie collaborative, qui sont autant de […] Lire la suite

Les Coûts sociaux de l’entreprise privée

Les Coûts sociaux de l’entreprise privée

En coédition avec l’Institut Veblen Dès le début des années 1950, K. William Kapp démontre que l’entreprise privée fait assumer une partie de ses coûts sociaux et environnementaux à la société tout entière. Un discours en avance sur son temps, reçu froidement alors que l’Europe et les États-Unis s’engouffraient tout juste dans une ère de consommation de masse. Dans ce livre, devenu un classique de l’économie politique, l’auteur effectue une analyse systématique des différents coûts sociaux pour montrer qu’ils ne […] Lire la suite

Faut-il donner un prix à la nature ?

Faut-il donner un prix à la nature ?

Collection « Politiques de la transition » En coédition avec l’Institut Veblen   Le principe du « pollueur payeur » semble communément admis. Un dommage écologique, souvent à l’origine de dommages humains, aurait ainsi une traduction monétaire juste. Mais alors, comment déterminer le montant dû ? Est-ce vraiment la solution la plus efficace pour surmonter la crise écologique ? Faut-il « mettre la nature à prix » pour la préserver ? Les outils inventés par les économistes à cet effet sont-ils fiables ? Le […] Lire la suite

Sivens, un barrage contre la démocratie

Sivens, un barrage contre la démocratie

Le 26 octobre 2014, Rémi Fraisse, militant naturaliste, meurt lors d’affrontements en marge de la manifestation contre le barrage de Sivens dans le Tarn. Peu après, le projet est suspendu. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi cet ouvrage destiné à l’irrigation des terres d’une poignée d’agriculteurs a-t-il suscité une telle opposition ? Comment les travaux ont-ils pu aller aussi loin en dépit d’avis d’experts défavorables ? Acteur central de l’opposition au barrage, Ben Lefetey révèle pour la première fois tous les aspects […] Lire la suite

Docteur TTIP et Mister Tafta. Que nous réserve vraiment le traité  transatlantique Europe/États-Unis ?

Docteur TTIP et Mister Tafta. Que nous réserve vraiment le traité transatlantique Europe/États-Unis ?

Mangerons-nous du poulet chloré et des OGM à notre insu ? Nos services publics sont-ils menacés ? Renonce-t-on définitivement à réguler la finance ? Doit-on craindre pour nos emplois ? Telles sont quelques-unes des questions que pose l’accord de libre-échange négocié dans la plus grande opacité entre l’Europe et les États-Unis depuis juillet 2013 : le fameux traité Tafta/TTIP, présenté par ses défenseurs comme la dernière chance pour les Occidentaux de garder la main sur l’économie mondiale face à la Chine et aux autres pays […] Lire la suite

Produire plus, polluer moins : l’impossible découplage ?

Produire plus, polluer moins : l’impossible découplage ?

En coédition avec l’Institut Veblen   Produire plus en dégradant moins l’environnement : telle est la perspective incarnée par le concept de découplage. En des temps où la crise écologique s’aggrave et où la croissance économique fait défaut, il accompagne l’espoir d’une « croissance verte » qui associerait retour au plein emploi, progression du pouvoir d’achat et réponse aux défis environnementaux. Tout le problème est que ce miracle, nous expliquent les auteurs, ne s’est encore produit nulle part à ce jour. […] Lire la suite

L’écologisme des pauvres. <br/>Une étude des conflits environnementaux dans le monde

L’écologisme des pauvres.
Une étude des conflits environnementaux dans le monde

En coédition avec l’Institut Veblen   L’écologie, un luxe réservé aux pays riches ? Rien de plus faux, explique Joan Martínez Alier, qui prouve à travers ce livre que justice sociale et préservation de l’environnement, loin de se concurrencer, vont de pair. À rebours de la croyance selon laquelle il faudrait avoir atteint un certain niveau de confort pour se « permettre » d’être écologiste, l’auteur montre qu’il s’agit souvent d’une question de vie ou de mort pour les plus démunis. […] Lire la suite

Sí se puede ! Quand le peuple fait reculer les banques

Sí se puede ! Quand le peuple fait reculer les banques

Du fait de la crise économique, de nombreuses familles en Espagne se sont retrouvées dans l’impossibilité de rembourser leurs emprunts immobiliers. Or, la loi espagnole sur le crédit hypothécaire privilégie les intérêts des prêteurs au détriment des emprunteurs. Résultat : ces familles se sont vu non seulement saisir leur logement, mais également endettées à vie. Un mouvement citoyen s’est alors élevé contre cette situation. Dès 2009, Ada Colau et ses camarades de la Plateforme des personnes touchées par l’hypothèque (PAH) ont […] Lire la suite