Éditions Les petits matins

Voyage dans le Yiddishland

L'Humanité

Voyage dans le Yiddishland

C'est une plongée à la recherche d'un continent, englouti par les flots de l'histoire. Le journaliste Alain Guillemoles est parti sur les traces de ce qu'il nomme le Yiddishland, un vaste territoire sans vraies frontières en référence, bien sûr, à la langue yiddish qui unissait les communautés juives, des rives de la Baltique à celle de la mer Noire, et de l'Allemagne jusqu'à la Russie. (...)  Avant la Seconde Guerre mondiale, les juifs ont représenté jusqu'à 12 millions d'habitants dans cette partie de l'Europe. Dans les années 1930, les juifs ont représenté de 30 % à 70 % de la population des villes de Pologne ou d'Ukraine de l'Ouest, rappelle l'auteur. Que reste-t-il aujourd'hui de tout cela ? Pour répondre à cette question, Alain Guillemoles s'est rendu dans une vingtaine de localités réparties dans six pays. Écrit à la première personne, ce carnet de route ne prétend pas à l'exhaustivité. De Vilnius, l'ancienne Jérusalem du Nord, au quartier juif de Budapest, proie des promoteurs immobiliers, il ressort de cette succession de reportages un parfum de nostalgie, une impression de dernier inventaire avant fermeture. On croise beaucoup de synagogues et de cimetières à l'abandon, de musées et autres lieux de mémoire mais aussi des personnages bien vivants aussi étonnants qu'attachants. (...) D.R.