Éditions Les petits matins

Un pessimisme rigolard

Sitaudis

Un pessimisme rigolard

Yoann Thommerel ? Oui je connais. (...) Bien sûr que je connais !  Trafic est son premier livre — pas celui d’un débutant : ni mièvre ni timoré. L’écriture est facile, directe, sans fioritures, sans coquetteries inutiles, sans crispation, décontractée même (ce qui n’exclut ni le pittoresque ni la couleur locale, si vous voyez ce que je veux dire), et portée par un dispositif astucieux : un dialogue à la Beckett, interrompu ici et là par de longues parenthèses, dans lesquelles un narrateur-commentateur bien renseigné (et dont le nom ne sera jamais dévoilé — donc impossible d’affirmer qu’il est ou n’est pas Yoann Thommerel) prend tout son temps pour y aller de ses explications, de ses leçons de choses et de ses anecdotes. Les didascalies permettent au lecteur de visualiser les scènes. (...) Un livre drôle — et terrifiant. Terrifiant, ce monde post-moderne smartphonisé, anglomaniaque, qu’il dessine et dans lequel essaient de se mouvoir nos deux énergumènes (Midch et Fanch) sans espoir de décoller un jour et d'exister vraiment. Oui, assez effrayant... Seule une bonne dose d'humour permet de supporter, et l’auteur n’en manque pas.   Alain Frontier   Lire l'article...