Éditions Les petits matins

Libération

Libération

Noël Mamère nous raconte ses années d'expérience politique dans Libération :   « En tant que maire, on vous juge souvent en fonction de ce qui se voit, la voirie, les aménagements… Ce dont je suis le plus fier, c'est ce qui ne se voit pas, comment j'ai aidé des gens reprendre confiance en eux. A Bègles, on a créé un centre culturel, une association d'insertion… J'ai vu arriver des gens cabossés, dans un état proche de l'Ohio comme dit la chanson, des gens à la ramasse qui ont remonté la pente. Et quand on sauve une personne, on sauve une famille. La réinsertion, ce n'est pas une dépense : c'est de l'investissement. »