Éditions Les petits matins

La non-activité professionnelle comme choix par défaut

CFDT Magazine

La non-activité professionnelle comme choix par défaut

La France de 2011 compte plus de quatre millions de personnes en âge de travailler, mais inactives. La principale qualité de ce livre - très documenté - de Camille Dorival, journaliste à Alternatives Economiques, est de démontrer qu'il ne s'agit pas là de quatre millions de paresseux. Au gré des nombreux portraits qui rythment l'ouvrage, on rencontre quelque chômeurs volontaires et décroissants, dont le radicalisme, qui prête le flanc à la critique la plus acerbe, peut faire sourire. La France de 2011 compte plus de quatre millions de personnes en âge de travailler, mais inactives. La principale qualité de ce livre - très documenté - de Camille Dorival, journaliste à Alternatives Economiques, est de démontrer qu'il ne s'agit pas là de quatre millions de paresseux. Au gré des nombreux portraits qui rythment l'ouvrage, on rencontre quelque chômeurs volontaires et décroissants, dont le radicalisme, qui prête le flanc à la critique la plus acerbe, peut faire sourire. Au delà de ces exemples, l'ouvrage rappelle deux vérités : d'une part, dans la grande majorité des cas, la non-activité professionnelle est un choix par défaut effectué par des salariés cassés par le monde du travail ; d'autre part, vivre des allocations chômage et des minima sociaux ne peut passer pour une sinécure sur les plans financier - 467 euros mensuels de RSA - ou social, tant en France le travail est constitutif de la place et du ressenti de l'individu dans la société. (avril 2011)