Éditions Les petits matins

Alternatives internationales

Les auteurs, associant reportage et analyse, dénouent magnifiquement un écheveau particulièrement compliqué. Ils donnent à comprendre mais aussi à voir comment Gazprom - 400 000 salariés, 8% du PIB russe - est devenu l'instrument privilégié du pouvoir vertical de Vladimir Poutine.   Antoine de Ravignan (1 Mars 2008)