Éditions Les petits matins

Exil, l’ultime liberté

actualités sociales hebdomadaires (ASH)

Exil, l'ultime liberté

Ils s'appellent Michel, Faima, Abdoulaye. Ils viennent d'Afghanistan, de Guinée, du Bangladesh. Tous ont subi des menaces, des violences, des persécutions: pour avoir empêché l'excision d'une fillette, manifesté pour les droits de l'Homme, refusé de se prêter à la corruption, choisi une autre foi que celle de leurs proches ou encore appartenu à la famille d'un opposant au régime. Tous ont demandé l'asile en France - sans toujours l'obtenir. L'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT), organisation française de défense des droits de l'Homme, a rassemblé leurs récits - cauchemardesques - dans un ouvrage au titre évocateur: Je n'avais plus le chois, il fallait fuir.

  Clémence Dellangnol