Éditions Les petits matins

Nonfiction.fr

L’intérêt [de ce livre] n’est donc pas son caractère nouveau mais l’alliance de deux compétences complémentaires au service d’une mise sur le papier synthétique et didactique, mêlant analyse des causes et proposition de solutions concrètes. Bref, une sorte de vade-mecum d’utilité publique, idoine pour mieux comprendre les enjeux de la pauvreté-précarité – et qui redonnera un peu d’espoir aux fatalistes. […] Contre l’idée d’une pauvreté imputable aux individus eux-mêmes ou à la conjoncture économique, ils montrent combien elle résulte de processus structurels et appelle donc logiquement, à ce titre, des réformes structurelles – qui passent largement par une « option prioritaire pour les pauvres », mais au bénéfice de tous : car « ce qui coûte cher, ce n’est pas la lutte contre la pauvreté, ce sont les conséquence de la pauvreté. La réduire constitue un investissement social dont toute la société tirera un jour partie ».   Axelle Bodiez-Dolino, Christophe Fourel   Lire la suite...