Éditions Les petits matins

Journal de l'environnement

Au lieu de définir, année après année, des quotas de pêche à court terme, la PCP prévoit que les Etats s’engagent sur des quotas révisés tous les 5 ans. Le Parlement européen soutient avec enthousiasme cette nouvelle approche, dont les ministres de la pêche ne veulent pas entendre parler. (...) « Le problème, c’est celui de la transition : entre la surcapitalisation du secteur aujourd’hui et l’application du RMD demain, il en restera sur le carreau », prédit l’auteur de « Plus un poisson d’ici 30 ans? ».   Marine Jobert   Lire l'article...