Éditions Les petits matins

Les Échos

Bernard Perret « esquisse un programme de démarchandisation assez stimulant, pour peu qu'on soit tenté par la perspective jamais confortable de perdre l'habitude de l'habitude. Il s'agit, entre autres, de limiter les besoins monétaires, d'allonger la durée de vie des biens, d'accepter des tarifs progressifs pour l'eau et l'électricité, d'encourager l'autoproduction alimentaire et l'autoréhabilitation de son logement, de limiter le coût ou les nuisances de la publicité, ou encore, est-il écrit, de « rendre possible une vie sans voiture ». Eric Fottorino, Enjeux Les Échos.