Éditions Les petits matins

La Vie

Noël Mamère répond aux questions d'Henrik Lindell :  

«Zemmour reflète l'angoisse de ceux qui sont perdus face à la mondialisation et face à l'évolution rapide de notre société. [...] Mais nous reprochons à Zemmour d'exploiter cette peur et cette inquiétude pour défendre une conception d'un monde qui renforce ces mêmes peurs.»
 
[...] «la gauche est impuissante. Elle n'arrive pas à construire un récit qui fasse adhérer la majorité de la société. [...] Dans le livre, nous proposons trois piliers de ce récit : le cosmopolitisme, l'autonomie, la fabrication du commun (des biens communs, des services publics, la santé).»