Éditions Les petits matins

Le Matricule des Anges

Le premier livre de Marco Boubille pose de vraies questions, peut-être y en a-t-il d'ailleurs qu'une, et elle revient comme une basse continue construire la sobriété de son écriture (particulièrement celle de la première partie) : cette question touche à ce qu'être " fils " ajoute à l'existence, et à celle, comme retour de balancier, du père resté face à soi, ou en soi. (...)   Emmanuel Laugier