Éditions Les petits matins

Criminocorpus

Dans une longue préface, l'historien et journaliste Gilles Manceron situe ces documents bruts dans leur contexte. Et l'association Sortir du colonialisme, qui coordonne l'ouvrage, évoque les batailles qui perdurent cinquante ans après, notamment à travers des débats tels que celui sur "les effets positifs" de la colonisation. La charge historique très forte de ces textes d'époque et l'éclairage qui en est donné aujourd'hui font de ce livre un véritable outil d'éducation populaire autour de cette page noire de notre mémoire collective.   Jean Claude Farcy