Éditions Les petits matins

Zadig Évoltaire

Zadig Évoltaire Ajouter au panier

Souvenez-vous ! Le 2 avril 2011, Frédéric Lefebvre révèle à une journaliste que le livre qui l’a le plus marqué est Zadig Évoltaire, une « leçon de vie » à ses yeux. Eh bien ce conte philosophique oublié de François-Marie Enroué, nous l’avons retrouvé ! Grâce à l’humaniste délicat qui se cache sous le costume strict du secrétaire d’État au Commerce, nous redécouvrons cette fine analyse des moeurs politiques à la cour de Tsar Cosy, le prézydent de tous les Français de droite.

Pour notre plaisir et notre édification, nous y croiserons la belle Starla, délicieuse première donna, et l’intrigante Samira, ancienne ministre de la Justesse en disgrâce, qui enflamment le coeur de Zadig Évoltaire, stagiaire ambitieux chargé de l’instruction littéraire du prézydent. Au gré des péripéties qui rythment l’ascension du jeune conseiller, nous ferons également la connaissance du redoutable Guéant Vert et du machiavélique Fiellon l’Ensablé, sans oublier ces satellites du pouvoir que sont Frédéric Déférant, Chirak l’Ancien, Ségoïste Royal ou la fille du Borgne national…

Oui, vraiment, nous sommes heureux et fiers de vous offrir ce Zadig Évoltaire qui, au Panthéon de la littérature, a toute sa place auprès d’oeuvres impérissables telles que Ainsi parlait Zara ou Du côté de chez Swatch
François-Marie Enroué

Dans la presse

Politis

Zadig Évoltaire, conte orienté

C’était en avril dernier. Lors de la Journée du livre politique à l’Assemblée nationale, à la question d’un journaliste du Figaro.fr sur l’ouvrage qui l’avait le plus marqué, Frédéric Lefebvre répondait sans ambages : Zadig Évoltaire.

Paru dans le numéro du 19 mai 2011.

Lire l’article…


Livres Hebdo.fr

Surfant sur le bruit provoqué sur Twitter par le lapsus du secrétaire d’Etat Frédéric Lefebvre le mois dernier, Les Petits matins publient le 12 mai une farce mettant en scène les milieux politiques hexagonaux.

Les éditions des Petits matins lancent le 12 mai Zadig Evoltaire : conte orienté, d’un certain François-Marie Enroué, dans la collection Les Classiques du XXIe siècle. Ce lancement surfe sur le bruit provoqué par la déclaration de Frédéric Lefebvre, le 2 avril, selon laquelle son livre de chevet était… Zadig et Voltaire.

Le secrétaire d’Etat au Commerce s’exprimait à l’occasion de la Journée du livre politique où il était venu promouvoir son livre Le mieux est l’ami du bien (Cherche Midi). Sur Twitter, les internautes avaient immédiatement détourné les titres de multiples classiques en s’inspirant de noms de grandes marques d’habillement ou autres pour proposer Ainsi parlait Zara, Du côté de chez Swatch, 1664, Les malheurs de Sanofi ou Babybel du Seigneur.

Zadig Evoltaire est un récit humoristique décrivant les moeurs en vigueur à la cour du «tsar Sozy ». […]


Tout est à nous !

La maison d’édition Les Petits Matins a décidé d’offrir au grand public ce chef d’oeuvre méconnu, qui a profondément marqué Frédéric Lefebvre, Zadig Evoltaire. Dans une France de conte philosophique, un jeune homme ambitieux, croisement improbable entre Rastignac et Mickaël Vendetta – le goût vestimentaire du premier et la lumineuse intelligence du second – se retrouve propulsé dans l’entourage du « présydent Tsar Cosy », en charge de son éducation littéraire – l’ampleur de la tâche étant inversement proportionnelle à la taille du pot de confiture. Grâce à son nouvel emploi, l’ancien livreur de sushis va côtoyer le gratin de la politique et apprendre – parfois à ses dépens – tous les pièges que recèlent les palais de la République. Style alerte et vigoureux, ironie décapante, jeux de mots et calembours jubilatoires : ce petit pamphlet mérite vraiment sa place dans la collection Les Classiques du XXIe siècle.

Par Henri Clément


Actualitté.fr

Impossible de passer à côté, il est classé juste en face des Lettres de mon Moulinex

Souvenez-vous ! Le 2 avril 2011, Frédéric Lefebvre révèle à un journaliste que le livre qui l’a le plus marqué est Zadig Évoltaire, une « leçon de vie » à ses yeux. Eh bien ce conte philosophique oublié de François-Marie Enroué, nous l’avons retrouvé !

On ne manque pas d’humour aux éditions Les petits matins, puisque, surfant sur le couac du sieur Lefebvre, la maison vient de publier un ouvrage reprenant le titre inventé de toutes pièces par l’intéressé. […]

Un livre tirant sur la politique, à boulets rosés, avec un casting de luxe. « Nous y croiserons la belle Starla, délicieuse première donna, et l’intrigante Samira, ancienne ministre de la Justesse en disgrâce, qui enflamme le coeur de Zadig Évoltaire, stagiaire ambitieux chargé de l’instruction littéraire du prézydent.

Au gré des péripéties qui rythment l’ascension du jeune conseiller, nous ferons également la connaissance du redoutable Guéant Vert et du machiavélique Fiellon l’Ensablé, sans oublier ces satellites du pouvoir que sont Frédéric Déférent, Chirak l’Ancien, Ségoïste Royal ou la fille du Borgne national. » De quoi donner envie de replonger dans la bibliothèque de Frédéric, parsemée d’ouvrages improbables.

 

Lire l’article…

 

Cécile Mazin