Éditions Les petits matins

Stabiliser une économie instable

Stabiliser une économie instable Ajouter au panier

En partenariat avec l’Institut Veblen.

 

Pourquoi nos économies doivent-elles faire face à des crises toujours plus fréquentes et violentes ? Pourquoi toute une série de bulles spéculatives se forment puis éclatent, avec des conséquences économiques et sociales désastreuses ?

Pour Hyman Minsky, qui a étudié ces questions pendant toute sa vie, la réponse est sans détour : notre système économique est intrinsèquement instable. Sa dynamique même engendre les crises et ce sont d’ailleurs dans les périodes les plus calmes et prospères que celles-ci se préparent.

À contre-courant de son époque, les années 1980, l’économiste américain a été peu entendu de son vivant. Il a fallu attendre la crise des subprimes pour que ses travaux soient repris par l’ensemble de la presse internationale.

Dans ce livre incontournable, en renouant avec la grande macroéconomie et une interprétation rigoureuse de Keynes, Minsky nous aide à comprendre les causes de cette instabilité, mais aussi comment y remédier tout en retrouvant le plein-emploi.

 

« Plus que jamais d’actualité. » New York Times

« Une leçon que nos contemporains doivent redécouvrir au plus vite. » Gaël Giraud, économiste en chef de l’AFD

« Un ouvrage visionnaire. » Martin Wolf, Le Monde, Financial Times

« Une interprétation prémonitoire des crises. » Dominique Plihon, Université Paris 13
Minsky Hyman P., Orléan André, Couppey-Soubeyran Jézabel, Verkaeren André

Dans la presse

Le Monde

« L’exploit de Minsky est d’avoir identifié, avant même le triomphe de la « mondialisation financière », l’activité réelle des banquiers et investisseurs financiers – leurs pratiques, leurs techniques, leurs innovations, leurs comportements, leur psychologie-, comme le principal facteur de cette instabilité. »

 

Antoine Reverchon, Le Monde, mercredi 6 juillet 2016.

Payot Libraire L'hebdo

« Un texte d’une rare justesse sur les dérives et les contradictions du capitalisme. »

 

Michaël Delisle, Payot Lausanne, Printemps 2016.

Le Monde

« Qui a dit que les économistes ont été incapables de prédire la crise financière de 2008 ? Voici enfin traduit en français le chef-d’œuvre du grand économiste américain Hyman Minsky (1919-1996), publié en… 1986. […] L’exploit de Minsky est d’avoir identifié, avant même le triomphe de la « mondialisation financière », l’activité réelle des banquiers et investisseurs financiers – leurs pratiques, leurs techniques, leurs innovations, leurs comportements, leur psychologie –, comme le principal facteur de cette instabilité. »

 

Antoine Reverchon, mercredi 6 juillet 2016, p. 25.