Éditions Les petits matins

Résister à la guerre d’Algérie par les textes de l’époque

Résister à la guerre d’Algérie par les textes de l’époque Ajouter au panier

Ils étaient soldats, avocats, éditeurs, écrivains, ouvriers. Chrétiens, communistes ou tiers-mondistes. Dans une France imprégnée de discours colonial, ils ont résisté à la guerre d’Algérie en refusant de porter les armes, en prenant la défense des militants condamnés, en témoignant des atrocités commises, en diffusant les textes interdits. Minoritaires dans un pays où « l’Algérie c’est la France », ces insoumis ont pris le parti de leurs frères algériens au péril de leur liberté ou de leur vie.

Ce livre présente des textes de l’époque – lettres de déserteurs, appels au refus ou manifestes anticolonialistes – ainsi qu’une liste de tous les acteurs de cette résistance. Autant de témoignages brûlants ou poignants éclairés par l’analyse de l’historien Tramor Quemeneur et par le regard de l’éditeur Nils Andersson, témoin engagé de l’opposition au conflit.

À l’heure où l’on célèbre le 50e anniversaire de l’indépendance algérienne, cette mémoire anticoloniale, nous dit l’association Sortir du colonialisme, qui a coordonné cet ouvrage, peut contribuer aux combats d’aujourd’hui.
Sortir du colonialisme, Nils Andersson, Tramor Quemeneur

Dans la presse

Altermondes

A travers des lettres et tracts d’intellectuels indignés, appelés déserteurs, étudiants insoumis, revivez les témoignages des opposants à la guerre d’Algérie, suivis de textes sur les résistances et le colonialisme.

Télérama

Des tracts, des manifestes, des articles publiés dans la presse : ce petit livre constitue une très intéressante anthologie, qui exhume des documents dont certains n’étaient connus que des spécialistes de la « sale guerre ».

 

Lire l’article…