Éditions Les petits matins

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous Ajouter au panier

En coédition avec l’Institut Veblen et Étopia

 

Pourquoi les Japonais vivent-ils plus longtemps que les Américains ?

Pourquoi y a-t-il plus de grossesses chez les adolescentes aux États-Unis qu’en France ?
Pourquoi les Suédois ont-ils la taille plus fine que les Grecs ? La réponse est chaque fois : l’inégalité.
État de santé, espérance de vie, obésité, santé mentale, taux d’incarcération ou d’homicide, toxicomanie, grossesses précoces, succès ou échecs scolaires, bilan carbone et recyclage des déchets, tous les chiffres vont dans le même sens : l’inégalité des revenus nuit de manière flagrante au bien-être de tous.
Conclusion des auteurs : « Ce n’est pas la richesse qui fait le bonheur des sociétés, mais l’égalité des conditions. »

Richard Wilkinson, Kate Pickett

Dans la presse

Conférence à Sciences Po

Conférence à Sciences Po sur le thème « L’égalité est-elle meilleure pour tous ? » autour du livre Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous de Richard Wilkinson et Kate Pickett, le 18 octobre 2013.

 

Avec les interventions de :
Richard Wilkinson, Professeur émérite, Université de Nottingham (Royaume-Uni), auteur de Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous ? (Les petits matins/Institut Veblen)

Pascal Canfin, Ministre délégué chargé du Développement

Introduction par :
Lucas Chancel, Chercheur croissance et prospérité, Iddri

Modération par :
Philippe Frémeaux, Président de l’Institut Veblen

Le Monde

En créant mésestime de soi et stress, les inégalités entravent le développement

Arrivant enfin en France, cet ouvrage fait partie des contributions les plus fondamentales à la réflexion économique et sociale de l’après-crise.

 
Lire l’article…

Libération

Les inégalités de revenus n’affectent pas que les pauvres

Richard Wilkinson, coauteur de Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous, mesure l’impact social de l’idéologie néolibérale : […]

 

Lire l’article…

Télérama

Bien manger est-il réservé aux riches ?

Réquisitoire percutant contre les effets corrosifs des inégalités, y compris sur la santé.

 
Weronika Zarachowicz

La Croix

Plus d’égalité rendrait tout le monde plus heureux

« Mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade », le dicton de l’humoriste québécois Yvon Deschamps n’est guère contestable. En revanche, l’idée qu’un pays tout entier serait en meilleure santé, sur le plan aussi bien médical que social, s’il était plus riche, demeure une question autrement plus épineuse […]

 
Lire l’article…

Le Nouvel Observateur

C’est un livre qui a influencé à la fois le Premier ministre britannique, le conservateur David Cameron, et les « indignés » d’Occupy Wall Street.

 
Maël Thierry

Les Échos

Haro sur les inégalités !

Plus la société est égalitaire, mieux vont les habitants qui y vivent. Le grand intérêt de l’ouvrage est d’avoir traité des données comparables (pour une vingtaine de pays riches et pour les 50 États américains) sur les homicides, les maternités précoces, l’obésité ou le niveau de confiance.

 

Lire l’article…

Rue89

Richard Wilkinson : « Les inégalités nuisent à tous, y compris aux plus aisés »

Pour l’épidémiologiste anglais Richard Wilkinson, le stress et la violence générés par les inégalités affectent tous les membres de la société, même les riches.

 
Lire l’article…

Alternatives Économiques

Moins d’inégalités va de pair avec une meilleure santé, et ceci autant dans le bas de la pyramide des revenus que dans le haut.

 
Lire l’article…

20minutes

Richard Wilkinson: «Les trop hauts revenus sont antisociaux»

Son livre Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous place l’inégalité au cœur de tous les maux de la société moderne.

 
Lire l’article…

Actualités Sociales Hebdomadaires (ASH)

L'égalité est meilleure que l'inégalité. Une évidence...

L’inégalité s’enracine dans l’individualisme et la rivalité. L’égalité favorise au contraire la réciprocité et la coopération.

 

Les problèmes sociaux et économiques empirent à mesure que se creuse l’écart entre les statuts sociaux. L’existence d’une catégorie de très riches ne tire donc pas l’ensemble de la société vers le haut, au contraire.

 

Nous avons besoin d’une société où l’on passe plus de temps avec ses amis, sa famille, et moins à se battre pour garder son statut.

 

Richard Wilkinson

Sciences Humaines

Démonstration chiffrée à l’appui, deux épidémiologistes britanniques affirment que l’inégalité des revenus est le principal obstacle à la santé et au bonheur des habitants des pays développés.

 
Lire l’article

HumanitéDimanche

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous […] démontre avec maestria que les inégalités de revenus aggravent une grande partie des maux sanitaires et sociaux.

 
Pia de Quatrebarbes

Le Vif/L’Express

Le bien-être, parent pauvre de la richesse

Pourquoi y a-t-il trois fois plus de naissances chez les adolescentes britanniques que suédoises ? Parce que la répartition des revenus, déterminante pour le bien-être et la santé de ses habitants, n’est pas la même dans ces deux pays. La thèse défendue par deux épidémiologistes, décoiffante, ouvre de nouvelles pistes.

 
Laurence van Ruymbeke

La Recherche

Une démonstration qui est un appel au changement de société.

La Mutualité française

Santé : « l’égalité plus précieuse que la richesse », selon Richard Wilkinson et Kate Pickett

Où que l’on se situe sur l’échelle des revenus, on est en meilleure santé quand on vit dans une société égalitaire. Telle est la thèse centrale de ce déroutant ouvrage : « Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous », de Richard Wilkinson et Kate Pickett. Les deux auteurs sont des épidémiologistes britanniques, spécialistes des déterminants de santé. Leur ouvrage se présente à la fois comme une démonstration scientifique et un manifeste politique.

 
Lire l’article

Revue Humanitaire

L'inégalité rend malade

Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous constitue désormais une référence incontournable dans son domaine.

 
Aude Bleven

SLF

Une utopie économique ?

Ce livre a le mérite de réintroduire le débat sur les inégalités dans la sphère académique et de le réinscrire dans l’agenda politique.

Le Soir

L'égalité, c'est bon pour l'économie

Deux épidémiologistes scrutent les différences économico-sociales. Étonnant !

 

Pierre-Henri Thomas

Politis

Ce livre fournit des « éléments probants » qui réhabilitent l’objectif de réduction des inégalités comme un objectif structurant des sociétés.

www.equitinfo.org

Vous devez prévoir une place pour ce livre dans vos étagères !

 
Guillaume Nataf, président de Equitinfo.org

 

Lire l’article…

Dirigeants chrétiens

Malgré l’aridité du sujet, la lecture en est passionnante et remet en cause bien des idées reçues.

 
Emmanuel Jahan