Éditions Les petits matins

Podemos
de l’indignation aux élections

Podemos<br/>de l’indignation aux élections Ajouter au panier

« C’était quand, la dernière fois que vous avez voté avec espoir ? » Avec ce slogan, Podemos a créé la surprise aux élections européennes de mai 2014, en remportant cinq sièges de députés européens et près de 8 % des suffrages. Un an plus tard, le parti s’implique dans les « candidatures d’unité populaire » qui gagnent les villes de Madrid et de Barcelone.

Comment expliquer un tel succès ? Ce livre revient sur les origines de Podemos, créé par des universitaires et des militants d’extrême gauche en janvier 2014, et interroge ses relations avec le mouvement des Indignés. Il analyse les raisons de son ascension rapide, en particulier sa volonté de renouveler le débat politique et de mettre en avant la figure d’un leader, mais aussi ses limites.

En quoi l’expérience espagnole peut-elle inspirer la gauche française ? Podemos peut-il être à l’origine d’un autre gouvernement anti-austérité, après les tentatives de Syriza en Grèce, et contribuer à une nouvelle orientation politique de l’Union européenne ?Héloïse Nez

Dans la presse

Mediapart

Héloïse Nez nous questionne sur les nouvelles formes de mouvements citoyens à travers  trois acteurs du changement politique et social en Espagne : les Indignés, Podemos ou Barcelona en Comù.

 

Pour lire l’article…

Libération

L’émergence des Indignés et de Podemos en Espagne s’explique notamment par une impasse électorale : les socialistes au gouvernement ne représentaient pas une alternative à la droite libérale, ni en termes d’intégrité des élus ni en matière de politiques économiques et sociales. Nous sommes aujourd’hui dans la même situation en France. Si Nuit debout n’a pas la même ampleur que le 15-M, le mouvement social actuel exprime bien, là aussi, d’autres manières de faire de la politique.

 

Tribune par Éloïse Nez.

 

Lire la suite…

 

Le Huffington post

La gauche française peut donc puiser dans l’expérience espagnole un certain nombre d’idées pour dépasser l’impuissance politique et alimenter le débat démocratique.

Héloïse Nez

 

Lire l’article…

Grazia

La sociologue Héloïse Nez, qui étudie Podemos depuis quatre ans, commente : « C’est une conception intéressante de la politique, bien plus large que la stricte logique des urnes. Leur idée, à travers ce lieu, c’est que la politique devienne sujet de débat quotidien, permanent. Au-delà des élections, ils préparent aussi l’après. »

Lise Martin et Pierre-Yves Marzin

20 Minutes

Pour Héloïse Nez, le succès d’estime du parti est le produit de la médiatisation de plus en plus importante d’Iglesias, mais aussi du contexte politico-économique espagnol, avec un chômage à 24 %.

Nicolas Beunaiche

 

Lire l’article…

France Inter

L’auteure explique comment les mouvements populaires ont préparé cette émergence et définit les défis qui attendent le parti pour convertir cet élan en programme concret.

 

En savoir plus…

Politis

À la veille des élections législatives en Espagne, Héloïse Nez, sociologue et maître de conférences à l’université de Tours analyse la trajectoire de Podemos, De l’indignation aux élections.

Talia Olvera Martinez

 

Lire l’article…

RFI

« Même si Podemos n’arrive pas au pouvoir, il y a eu de fait, grâce à ce parti, un changement radical dans la façon de faire de la politique en Espagne. » Héloïse Nez

 

Lire l’interview…

Les Inrocks

« Podemos affirme qu’une alternative politique est possible. » Héloïse Nez

 

Lire l’interview…

Télérama

« Podemos a réussi à remobiliser, au-delà des jeunes, un électorat qui ne votait pas ou plus. Dans un contexte français de montée de l’abstention, qui touche beaucoup les jeunes et les classes populaires, il est intéressant pour la gauche française de voir comment Podemos parvient à remobiliser des citoyens déçus par les propositions existantes. C’est un vrai défi. » Héloïse Nez

 

Lire l’interview…

 

L'Opinion

Le premier livre en français publié sur ce parti dont les succès électoraux font fantasmer la gauche européenne.

Raphaël Proust

 

Lire l’article…