Éditions Les petits matins

L’Europe, c’est nous !

L’Europe, c’est nous ! Ajouter au panier

Cheval de Troie de la mondialisation néolibérale, chaudron de sorcière où se mitonne la mise sous tutelle austéritaire de peuples victimes, l’Europe a mauvaise presse. Certes, la critique n’est pas neuve, mais la crise économique et financière entraîne une radicalisation croissante. Les tentations nationalistes s’agitent au point que l’idée d’une Europe unie est maintenant en danger.
Pourtant, l’Europe est ce que nous décidons d’en faire. « Reclaim Europe ! », pourrions-nous lancer, afin de reprendre la main et de transformer une Europe technocratique et oligarchique en démocratie européenne. Une Europe à la pointe de la transformation écologique et sociale. Une Europe créatrice de millions d’emplois et non plus otage de la « concurrence libre et non faussée ».
Forte d’une longue histoire de conquêtes de droits civils et sociaux, l’Union européenne est aussi riche d’un avenir désirable, plus juste et plus écolo.
Saisissons ensemble cette chance, parce que l’Europe, c’est nous tous !
« L’Europe, quel numéro de téléphone ? », ironisait Henry Kissinger dans les années 1970. Les auteurs de ce livre lui répliquent qu’ils ont un numéro Vert.

Édouard Gaudot, Benjamin Joyeux

Dans la presse

Revue Silence

Nous sommes déjà passés d’une Europe nécessaire […] à une Europe rêvée […], les auteurs avancent donc que l’on peut encore la changer pour en faire une démocratie…