Éditions Les petits matins

Les Nouveaux Profs : l’école change, eux aussi.

Les Nouveaux Profs : l’école change, eux aussi. Ajouter au panier

Ils rejettent le cours magistral mais empruntent sans hésiter aux pédagogies alternatives. Ils se détournent du syndicalisme traditionnel mais se mobilisent ponctuellement sur des luttes bien concrètes. Ils votent majoritairement à gauche mais sont de moins en moins politisés. Ce sont les nouveaux enseignants : pragmatiques, lucides, sincères, plus proches du quotidien des élèves et de leurs attentes. Alors qu’un renouvellement inédit du corps enseignant a lieu actuellement en France, une vingtaine de ces jeunes recrues de l’Education nationale relatent ici leur parcours, font partager leurs doutes et leurs espoirs. Auront-ils le pouvoir de transformer l’école ?
Maryline Baumard

Dans la presse

L'Écho 76

Coup de coeur

Dans un contexte de libéralisation de l’école et de débats houleux sur la pédagogie, cet essai tente de présenter la réalité de l’école. Il esquisse le profil de ceux qui dessinent l’école du troisième millénaire. En effet, l’auteur a rencontré un très grand nombre de ces jeunes maitres et les a écouté parler de leur métier. Ces nouvelles recrues plus diplômées que leurs aînés, sont également moins politisées, plus pragmatiques, plus en prise avec leur époque et le réel et nourrissent une vraie réflexion sur leur missions. Auront-ils le pouvoir de transformer l’école ? (…)

 

L'Express.fr, 17 mars 2009

Maryline Baumard répond aux questions des internautes

Retrouvez les réponses de Maryline Baumard, journaliste au Monde 2 et auteure des Nouveaux Profs aux questions des internautes sur le thème Profs, un métier pourri ?

 

Lire l’article…

L'Enseignement Public

Nouveaux profs, nouvelle école?

Maryline Baumard, qui a longtemps collaboré au Monde de l’éducation, vient de publier un ouvrage sur les nouveaux profs. Pourquoi mérite-il le détour ? Tout d’abord, il est bien informé et ne verse pas dans la démagogie. Ceci est ensuite bien plus qu’un portrait sociologique de la nouvelle génération enseignante : il donne des clés pour mieux comprendre comment l’école change. Rien que pour cela, osons le recommander à l’actuel ministre de l’Éducation nationale… L’auteur, qui estime les enseignants, montre que leur mobilité professionnelle est beaucoup plus forte que dans d’autres métiers, qu’ils s’adaptent sans cesse à de nouveaux contextes et qu’un renouvellement inédit a lieu dans cette profession. Maryline Baumard s’interroge à propos des nouveaux profs : Auront-ils le pouvoir de transformer l’école ?
Mars 2009, n°118