Éditions Les petits matins

Les Nouveaux Militants

Les Nouveaux Militants Ajouter au panier

Ils se déguisent en clowns pour nettoyer au Kärcher la mairie de Neuilly-sur-Seine, sablent le champagne lors de visites de studios aux loyers exorbitants, dégonflent les pneus des 4×4 ou « déboulonnent » les affiches publicitaires.

D’autres campent avec les sans-abri aux côtés des Enfants de Don Quichotte ou soutiennent les familles sans papiers avec le Réseau éducation sans frontières.

Ce sont les nouveaux militants, volontiers festifs, provocateurs, rompus aux ficelles médiatiques.

Les auteurs les ont suivis dans leurs combats. Qui sont ces activistes d’aujourd’hui, adeptes du « coup d’éclat permanent » ? Pourquoi ont-ils tourné le dos aux luttes politiques et syndicales traditionnelles ? Leurs actions, ciblées, sporadiques, sont-elles vouées à s’éteindre aussi vite qu’elles ont surgi ? Peuvent-ils réellement changer la société ?
Miguel Benasayag, Laurent Jeanneau, Sébastien Lernould, Pierre-Emmanuel Weck

Dans la presse

Métro

Ils renversent les codes de l’action militante traditionnelle. Maitrisent les règles médiatiques. Recherchent l’écho, plus que la mobilisation de masse. Utilisens l’indignation comme moteur de leur action et la dérision comme arme. (…) Souvent jeunes, ils sont inventifs, pragmatiques, individualistes, passent facilement d’une cause à l’autre. Ce sont les nouveaux militants. (…)

Deux journalistes, Laurent Jeanneau et Sébatsien Lernould, croisent dans un essai reportages, entretiens et faits sur ces groupes afin de décoder cette désobéissance civile au nouveau visage. (…)

Offensive

Depuis longtemps, on nous annonce l’apparition d’une nouvelle façon de militer plus créative et festive que le militantisme triste et sacrificiel des organisations traditionnelles. Dans cette fausse querelle des anciens et des modernes, il ne faudrait pas figer les positions d’une manière caricaturale, ni oublier que l’action politique ne peut se résumer au rôle de fan-club électoral de partis visant un rôle de représentation politique, fût-il à prétention anticapitaliste. De la Brigade activiste des clowns aux «dégonfleurs» de 4×4 et aux «déboulonneurs» de panneaux publicitaires en passant par les associations de défense des sans-abri et des mal-logés, les mouvements présentés ici expérimentent des actions ciblées à forte résonance médiatique (…).

Silence n°363

De nombreux groupes militants réussissent des percées médiatiques importantes, mais en dehors du cadre social traditionnel. Le livre de Laurent Jeanneau et Sébastien Lernould en présente différentes facettes.

 

Michel Bernard