Éditions Les petits matins

L’Enfer
Terreur et survie sous Pinochet

L’Enfer <br/> Terreur et survie sous Pinochet Ajouter au panier

« Il fallait collaborer avec la Dina ou mourir. Moi, je voulais vivre. »

Arrêtée en 1974 pour avoir poursuivi ses activités de militante socialiste après le coup d’État qui renversa le gouvernement de Salvador Allende, torturée, violée, menacée de représailles contre sa famille, Luz Arce est placée devant une alternative impossible. Il s’agit de sauver sa vie en envoyant les autres en enfer. Elle choisit de vivre et sa vie devient un enfer.

L’ancienne membre de la garde rapprochée d’Allende se voit contrainte de trahir ses anciens amis et de travailler pour la tristement célèbre Dina, la police politique de Pinochet. Si elle parvient à quitter cette organisation en 1980, il faudra plus de dix ans à Luz Arce pour trouver la force de raconter son histoire. Depuis, ses nombreuses dépositions auprès des tribunaux ont joué un rôle déterminant dans l’inculpation de plusieurs hauts responsables de la police chilienne.

L’intérêt de ce témoignage dépasse largement le cadre du Chili et de son histoire. Par-delà la violence des régimes totalitaires, il révèle une face cachée de la condition humaine.

Luz Arce, Bernardo Toro

Dans la presse

Le Monde diplomatique

Ce récit terrible – l’horreur au quotidien des régimes totalitaires – montre combien les notions de victime et de coupable s’avèrent parfois insuffisantes.

 

Victor de la Fuente

La Croix

Un texte particulièrement fort, et douloureux.

 
Gilles Biassette

Libération

Son témoignage est important, précis et symbolique.

 
Philippe Lançon

Books

Ces mémoires sont une lecture indispensable […] et un document important pour notre compréhension de l’histoire contemporaine, d’un grand intérêt aussi pour pénétrer la psychologie de tortionnaires au service de l’État.

 
Baptiste Touverey

Politis

Un témoignage unique.

 
Olivier Doubre

L'Humanité

Un témoignage accablant et éclairant

Texte pour nous bouleversant, inoubliable, mais aussi un texte dont la dimension historique est pour le Chili indéniable. Pour ceux qui recherchent désespérément leurs disparus, pour les membres de la commission Vérité et Réconciliation, pour les juges et les tribunaux qui se heurtent à des acteurs qui ont essayé d’effacer toutes les traces de leurs actions, il est un des témoignages les plus éclairants, le plus complet et sans doute le plus accablant.[…]

 
Lire l’article…

Radio Nova

Le Contrôle Douanier de Nova

Alors que le Chili s’apprête à commémorer le 11 septembre prochain les 40 ans de la mort de Salvador Allende et la prise de pouvoir d’Augusto Pinochet, Linda et Thierry reçoivent ce matin l’écrivain et traducteur Bernardo Toro.

 

Écouter l’émission…

Recherches Internationales

Un texte bouleversant, inoubliable, de par la profondeur de son enjeu, […] un texte dont la dimension historique est pour le Chili indéniable.

 
Monique Blaquière Roumette

Rue89 - blog Alma latina

Chili : « L’Enfer », confessions d’une victime devenue bourreau

Ce livre est un témoignage qui dérange, profondément. Non seulement parce qu’il pose un regard froid sur la frontière très perméable entre le bien et le mal, entre la victime et le bourreau. Mais aussi parce qu’il remet en cause l’idée, toujours facile, de ceux qui ne pourront jamais se mettre à la place de Luz Arce, que la victime doit être un héros, qu’elle doit se taire ou mourir.[…] »
 

Lire l’article…

Cairn

Une femme dans le Chili de Pinochet

Entre la confession et l’autojustification, le récit de L’Enfer reste l’un des témoignages emblématiques sur la répression et la collaboration dans le Chili de Pinochet.