Éditions Les petits matins

Le Grand Pillage – Comment nous épuisons les ressources de la planète

Le Grand Pillage – Comment nous épuisons les ressources de la planète Ajouter au panier

En coédition avec l’Institut Veblen

Quarante ans après Les Limites à la croissance, ce nouveau rapport choc du Club de Rome tente cette fois-ci de nous alerter sur notre consommation de ressources minérales.

Que ce soit l’or, le charbon ou le pétrole, les minéraux ont toujours joué un rôle central dans l’histoire de l’humanité, faisant et défaisant des civilisations entières. Aujourd’hui, les enjeux à venir concernent aussi bien l’uranium que les terres rares ou le lithium. Des ressources qui se tarissent – ou dont les coûts d’exploitation explosent – à mesure que notre dépendance envers elles s’accroît.

Moins médiatisée que le changement climatique, la question des minerais et des métaux constitue probablement l’un des défi s majeurs du XXIe siècle. Leur raréfaction remet profondément en cause les perspectives d’une croissance verte fondée sur les nouvelles technologies. Celles-ci ne pourront en effet nous épargner un changement radical de nos modes de production et de consommation.
Ugo Bardi

Dans la presse

Revue Projet

Le propos principal de l’auteur est de souligner qu’il faut toujours plus d’énergie et de capital pour extraire les minéraux. Il dénonce ainsi l’erreur qui consiste à raisonner en termes de quantités disponibles et non en termes de coût énergétique.

Jean Vettraino

Le Monde diplomatique

Pas de pierre philosophale pour nous sauver de la pénurie de minerais à venir, pas de miracles du côté du recyclage non plus. Reste la possibilité de décider politiquement d’un autre monde : réinventer l’ensemble du système industriel, laisser les fossiles sous terre, plafonner l’exploitation des ressources minérales non renouvelables par un protocole international.

Agnès Sinaï

Libération

Les minéraux font carburer notre société. [...] Mais nous les épuisons à un rythme tel que nous n’aurons d’autre choix que de nous adapter, alerte Ugo Bardi…

Coralie Schaub

 

Lire l’article…

 

S!lence

Quarante ans après le rapport au Club de Rome, cet ouvrage fait un point pour rappeler qu’il n’y a pas que les énergies fossiles qui sont en voie d’épuisement, mais également de nombreux autres minéraux et métaux.

Futuribles

Avec pour thème principal la déplétion des ressources minérales et fossiles, l’ouvrage d’Ugo Bardi soulève des réflexions sur la situation de l’humanité à l’aube du XXIe siècle. Les publications présentant l’état actuel des connaissances sur les ressources de notre planète sont légion, mais cet ouvrage se distingue par l’originalité de sa démarche. Gabriel Salerno

 

Lire l’article…

 

Terra Eco

Avec cette publication, signée par le chimiste italien Ugo Bardi, le groupe de réflexion réunissant économistes et scientifiques s’intéresse à la manière dont nous épuisons les ressources de la planète. On y apprend qu’à l’image des énergies fossiles les minerais les plus utilisés au monde sont tous surexploités. Un constat qui, selon l’éditeur, « remet profondément en cause les perspectives d’une croissance verte fondée sur les nouvelles technologies ».

RFI

Le constat est inquiétant : qu’il s’agisse des 88 minerais les plus utilisés dans le monde ou des ressources fossiles, toutes sont surexploitées. L’âge d’or du diamant, du cuivre ou du pétrole : c’est fini ! Le dernier rapport du choc du Club de Rome est sans équivoque, et nous allons devoir nous adapter…

Réécouter l’émission

Médiapart

Ugo Bardi : «Nous modifions de manière irréversible les conditions de vie sur la Terre»

Lire l’article