Éditions Les petits matins

L’âge de la transition
En route pour la reconversion écologique
(colloque de Cerisy)

L’âge de la transition <br/>En route pour la reconversion écologique<br/>(colloque de Cerisy) Ajouter au panier

Un livre en partenariat avec linstitut Veblen.

La notion de « transition écologique », en exprimant la nécessité d’adapter nos modes de vie au respect des limites de la biosphère, a progressivement supplanté celle de « développement durable », jugée trop vague et consensuelle par ses détracteurs. Mais des questions subsistent, et non des moindres : vers quoi nos sociétés peuvent-elles « transiter » et quels sont les chemins de cette transition ?
Sous la direction de Dominique Bourg, Alain Kaufmann et Dominique Méda, les plus grands spécialistes de la transition écologique – économiste,
physicien, philosophe, sociologue, ingénieur ou biologiste – ont apporté des réponses concrètes à ces questions urgentes lors du colloque de
Cerisy « Quelles transitions écologiques ? », qui s’est tenu du 30 juin au 15 juillet 2015.
Après avoir analysé les obstacles à la transition, les auteurs en tracent les voies. Des positions philosophiques et juridiques à embrasser
aux technologies à privilégier en passant par la refonte de notre modèle social, les monnaies complémentaires ou le financement des investissements à mettre en œuvre, tous les aspects sont envisagés pour imaginer la transition écologique.

  Dominique Bourg, Alain Kaufmann, Dominique Méda

Dans la presse

Revue Projet

« Ce livre collectif, placé sous la direction de trois éminents spécialistes de la problématique de la transition écologique et sociale, regroupe les contributions de chercheurs venus d’horizons divers, éclairant chacune un aspect de la problématique. Il rassemble ainsi sous une forme condensée des travaux qui ressortissent à diverses disciplines (philosophie, économie, sociologie de l’innovation, sociologie des organisations…), dont l’introduction propose une synthèse. »

Xavier Ricard Lanata

La suite ici…

La Croix

« Le livre ne se contente pas de dresser un diagnostic sans appel sur la nécessité de la transition écologique mais en analyse les obstacles, sans complaisance – notamment le rapport contemporain à la nature et la théorie économique dominante. Surtout, grâce à l’aide d’une vingtaine de chercheurs, il donne des solutions pour passer d’une économie carbonée, fondée sur une croissance très coûteuse pour la planète, à un modèle soutenable. »

Marine Lamoureux, La Croix, le 13 décembre 2016.

 

Pour lire l’article ….