Éditions Les petits matins

La nouvelle économie climatique.
Une meilleure croissance, un meilleur climat

La nouvelle économie climatique. <br/>Une meilleure croissance, un meilleur climat Ajouter au panier

Doit-on choisir entre prospérité et développement d’un côté et lutte contre le dérèglement climatique de l’autre ? Non, répond l’économiste Nicholas Stern, neuf ans après la publication de son premier rapport, qui avait changé la façon de percevoir les relations entre économie et climat.
Ce nouveau livre de référence démontre que ce qui est bon pour le climat l’est aussi pour notre économie. Alors que Paris accueille fin 2015 la conférence des Nations unies sur le climat, il présente un plan d’action, véritable feuille de route de la transition des modèles économiques à l’échelle mondiale.
Au terme de recherches inédites, une commission composée de nombreux économistes de renom démontre que, du Brésil à la Chine en passant par l’Europe, la transition vers un nouveau monde sorti de sa dépendance au carbone et aux énergies fossiles est non seulement possible mais également désirable.

 

« Un nouveau rapport très important. »
Martin Wolf, Financial Times, 2014

 

Ce rapport adopte « un nouveau regard sur l’économie du changement climatique ».
Eduardo Porter, New York Times, 2014

Dans la presse

Le Monde

« La stimulation de la croissance et la lutte contre le risque climatique ne sont pas simplement des objectifs compatibles : elles peuvent être conçues pour se renforcer mutuellement », peut-on lire dans le dernier rapport de la Commission sur l’économie et le climat, présidée par l’ancien président mexicain Felipe Calderon et l’économiste britannique Nicholas Stern.

Valérie Second