Éditions Les petits matins

La Fabrique de l’autorité
Figures des décideurs en régime médiatique

La Fabrique de l’autorité </br> Figures des décideurs en régime médiatique Ajouter au panier

Devenir « décideur » en lançant une pétition en ligne ; partager sur les réseaux les compétences qui font le « vrai leader » ; révéler les secrets du pouvoir présidentiel par les fuites savamment orchestrées de confessions auprès de journalistes : autant de pratiques contemporaines dans lesquelles le développement des médias modifie en profondeur les figures du pouvoir.
L’objet de ce livre est de comprendre comment la « fabrique de l’autorité » se transforme avec le système médiatique. Car être décideur, c’est apparaître comme tel aux yeux du public ; le charisme est avant tout une question de médiagénie. Du patron se prêtant à une émission de téléréalité au Premier ministre jouant du menton au JT de 20 heures, aucun secteur de la société n’échappe à cette règle.

Les différents chapitres réunis ici explorent cette logique médiatique du pouvoir, économique ou politique, en montrant qu’elle se joue autant dans la gestion de la mémoire de l’État (c’est le rôle des Archives nationales) que dans le quotidien de
l’Élysée. Un entretien exclusif avec le conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, conclut ce parcours.

Dans la presse

Alternatives Économiques

« Ce livre remet donc en cause les figures traditionnelles de dirigeants pour faire la part belle à de nouveaux leaders : élites administratives issues de la révolution numérique, destinataires de pétitions à qui l’on demande d’agir et décideurs hybrides opérant simultanément dans les sphères politiques et économiques. De Muhamad Yunus, à Michel-Edouard Leclerc, en passant par Najat Vallaud-Belkacem, les parcours des décideurs sur lesquels s’appuie l’ouvrage sont étudiés à l’aune de leur représentation médiatique : un blog, des interventions millimétrées au 20 h ou encore à partir de la numérisation des archives des Conseils des ministres qui participe à la mise en scène de l’exercice du pouvoir exécutif. »

Aude Martin