Éditions Les petits matins

= jonchée, poésie dure

= jonchée, poésie dure Ajouter au panier

Tu as trois ou quatre ans.

Tu gazouilles dans un bac à sable.

Tu tapes avec ta pelle.

On croit que c’est n’importe quoi –

Anne Parian additionne, soustrait, associe selon un code mathématique des mots et de minuscules propositions syntaxiques sur un mode ludique et signifiant. Sa poésie explore les formes entre comptine et raisonnement, avec grâce et humour.

C’est l’occasion de découvrir un auteur important et reconnu, une des voix les plus singulières de la poésie contemporaine.

Selon le principe de cette collection, une postface accompagne ce texte. Signée de Frédéric Léal, elle est d’une grande drôlerie et d’une belle sensibilité.
Jérôme Mauche, Anne Parian, David Franck, Fred Léal

Dans la presse

Cahier Critique de la Poésie

Anne Parian, vous ne nous comblez pas, vous nous jonchez. Dans sa performance, votre livre réussit à être out of the blue dans le ciel poétique contemporain. Par Eric Houser