Éditions Les petits matins

En finir avec la culture du viol

En finir avec la culture du viol Ajouter au panier

Préface de Michelle Perrot, historienne et professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Diderot :
« Ce livre paraît au bon moment. D’une actualité brûlante, il propose une réflexion fondamentale pour nourrir les débats qui parcourent notre société. »

Noémie Renard
En France, chaque année, entre 60 000 et 100 000 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol. Environ 16 % des Françaises ont subi une telle agression au cours de leur vie. Et les viols ne représentent que la partie émergée d’un iceberg : celui des violences sexuelles. Chaque jour, que ce soit à la maison, au travail ou dans la rue, des femmes sont agressées sexuellement ou harcelées. Ces violences ont des conséquences graves : elles minent la confiance et limitent la liberté par la peur qu’elles instaurent. Elles constituent une atteinte aux droits et à la dignité des personnes et consolident la domination masculine.
Ces violences sexuelles n’apparaissent pas spontanément. Elles ne font pas non plus partie de la « nature humaine » ou de la « nature masculine ». Elles ont des causes sociales – impunité des agresseurs, idées reçues sur la sexualité – et ne sont donc pas une fatalité. C’est pourquoi il est important d’identifier les éléments culturels qui servent de justifications et de terreau à ces actes, afin de proposer des pistes qui permettront d’y mettre fin.
Nourri de notions nord-américaines développées depuis 40 ans et enfin rendues accessibles en France au grand public, s’appuyant sur nombre de situations concrètes, ce livre s’adresse à toutes celles et à tous ceux qui se sentent concernés par l’ampleur du problème et refusent que notre société se résigne à cette situation.

Dans la presse

Les Intelloes

« Dans un essai très éclairant, la créatrice du blog antisexisme.net explique les fondements de la culture du viol. […] Cet ouvrage est nécessaire pour que la société évolue. »
Lire l’article…

Revue GENRES

« Noémie Renard souligne, avec une grande justesse, à quel point le viol doit être dépouillé de toutes les idées reçues qui en déforment la perception, générant ainsi une certaine forme de laxisme crasse. » – Martine Roffinella

Lire l’article…

Les Couilles sur la table - Binge Audio

Noémie Renard était l’invitée de Victoire Tuaillon dans son podcast Les Couilles sur la table, émission consacrée à la masculinité produite par Binge Audio.

Écouter l’émission

Politis

« Noémie Renard s’attache à déconstruire un certain nombre d’idées reçues. »
Politis n°1493, 8-14 mars 2018

Le Monde Magazine

« Le concept de « culture du viol » n’est malheureusement pas toujours bien compris. On pense à un encouragement, à une célébration du viol, alors qu’il s’agit surtout d’inertie et de vieux réflexes. On ne saura donc trop recommander la lecture d’un essai tout récent, qui synthétise brillamment ces enjeux : En finir avec la culture du viol, aux éditions Les Petits Matins. Son auteure, Noémie Renard, fournit une quantité redoutable d’exemples concrets. » – Maïa Mazaurette
Lire l’article…

Youtube

La vidéaste Antitésie a réalisé une revue vidéo du livre de Noémie Renard. La vidéo est parfaite si vous désirez explorer en détail le contenu du livre.
Voir la vidéo

Les Inrocks

« Noémie Renard décrypte les dysfonctionnements et les préjugés culturels qui forment le terreau des violences sexuelles. Quelle est l’étape suivante après Weinstein, #metoo et #balancetonporc ? Celle du bilan, de l’analyse et des propositions. C’est toute l’ambition de En finir avec la culture du viol, petit précis informé, pédagogue et volontaire »
Noémie Renard a accordé une longue interview aux Inrockuptibles.
Lire l’article…

Le Monde

« Chaque jour ou presque, les rubriques faits divers des journaux viennent illustrer ce sur quoi Noémie Renard, chercheuse en biologie, insiste dans son ouvrage. » – Hélène Bekmezian dans Le Monde

Lire l’article…