Éditions Les petits matins

Dexia. Vie et mort d’un monstre bancaire

Dexia. Vie et mort d’un monstre bancaire Ajouter au panier

Octobre 2011 : le groupe bancaire franco-belge Dexia est démantelé après quinze ans d’existence. Un dénouement inévitable au vu de son bilan dramatique : si la banque était réellement tombée en faillite, elle aurait entraîné dans sa chute une bonne partie du système financier mondial. Un an après le sauvetage du groupe, l’importance des garanties consenties par les États pèse encore lourdement sur la France et la Belgique.

Pourquoi un tel désastre ? Comment une banque classique a-t-elle pu se transformer en véritable fonds spéculatif ? Comment des crédits toxiques ont-ils pu ruiner certaines municipalités ? Pourquoi les gendarmes bancaires ont-ils été impuissants ?
Tout en retraçant l’ahurissante saga Dexia, l’auteur montre en quoi celle-ci est un condensé des maux accumulés ces dernières années dans le système financier : produits dérivés, investissements catastrophiques, croissance débridée, régulation défaillante…
Au-delà du cas particulier, cette autopsie d’un monstre bancaire permet de mieux comprendre pourquoi le système financier est encore boiteux aujourd’hui. Et pourquoi l’Europe financière et politique a tant de mal à se faire.

Pierre-Henri Thomas

Dans la presse

La Tribune

Octobre 2011, après 15 ans d’existence, le groupe franco-belge est démantelé. Pourquoi un tel désastre ? C’est ce qu’explique Pierre-Henri Thomas dans son ouvrage « Dexia, vie et mort d’un monstre bancaire », une autopsie documentée qui permet de mieux comprendre les maux actuels du système belge, européen et mondial.

 
Entretien avec Thibaut Monnier (N°27)

France Culture

Pierre-Henri Thomas est l’invité du journal de 12h30 sur France Culture (Antoine Mercier). Son interview débute à 18 minutes 56.

 

L'Écho

Si vous voulez comprendre le fil des événements qui, en quinze ans à peine, ont conduit Dexia, d’un exemple prometteur de fusion transnationale au « Lehman Brothers européen », comme le dira son avant-dernier patron en date, Pierre Mariani, le livre de Pierre-Henri Thomas est fait pour vous. Grâce à un rappel des faits minutieux et s’appuyant sur des interviews des protagonistes du dossier, l’auteur de « Dexia, vie et mort d’un monstre bancaire », Pierre-Henri Thomas, démonte pas à pas le mécanisme infernal qui a fait de Dexia « un monstre », une véritable bombe à retardement qui ne pouvait qu’exploser tôt ou tard.

 
Martine Maelschalck

Marianne

La chute du groupe franco-belge Dexia est la parfaite illustration moderne de la fable de la Fontaine: la grenouille qui voulut se faire aussi grosse que le boeuf, et qui en mourut.

Dans Dexia, vie et mort d’un monstre bancaire, le journaliste Pierre-Henri Thomas se livre à l’autopsie d’un fiasco, né de l’union de deux paisibles banques, l’une belge, l’autre française. (…) Qui veut comprendre l’origine de cette chute ouvrira donc ce livre qui décortique les quinze années de cette tragédie qui menace de coûter plusieurs dizaines de milliards aux contribuables des deux pays.

 
Emmanuel Lévy

Politis

Cet ouvrage nous livre une réponse détaillée

Pour celui qui veut peindre l’Europe financière des dix dernières années, surtout les dérives du capitalisme, Dexia en illustre, en miniature, les mythes, les erreurs et les maladies. Pierre-Henri Thomas, journaliste au quotidien belge le Soir, restitue l’ahurissante saga de ce groupe bancaire franco-belge, qui s’est achevée par son démantèlement fin 2011, pour en éviter la faillite. Les deniers publics des États français et belge ont maintenu à flot une banque dont l’encours risqué sur les marchés financiers a atteint 18,8 milliards d’euros, dont 13,6 milliards pour les seules collectivités. Comment cette banque a-t-elle plongé ? Cet ouvrage nous livre une réponse détaillée.

l'US MAG

Pierre-Henri Thomas relate cette chute programmée en entomologiste. (…) Une façon d’entrer dans le monde barbare et opaque de la finance mondiale.

Les Échos

Dexia, l'autopsie d'une chute

Pierre-Henri Thomas retrace l’histoire de ce désastre, de la création de Dexia en 1996 à son effondrement à l’automne 2008, en passant par sa fulgurante croissance au début des années 2000. Sous sa plume, ce récit a tout d’un polar, où apparaissent les ferments d’une mort inéluctable.

 
Ninon Renaud

Le Soir

Son enquête n’épargne personne : ni l’ancien management, ni les régulateurs, ni les responsables politiques.

L’enquête de Pierre-Henri Thomas – Dexia. Vie et mort d’un monstre bancaire, qui sort cette semaine aux éditions Les Petits Matins – tombe à pic, offrant une synthèse vive, mais complète, accessible mais rigoureuse, où l’on voit comment les acteurs de ce drame ont mené l’ancien Crédit communal du Panthéon à la fosse commune.

Alternatives Économiques

Si vous souhaitez tout savoir sur la naissance, l’apogée et la mort de Dexia, ce livre est pour vous.

 

Christian Chavagneux

 

Lire l’article…