Éditions Les petits matins

Les grands soirs

guerre et paix sans je

guerre et paix sans je

Pour Sabine Macher, danseuse et poète, la phrase est un élément organique. Elle constitue sa méthode dans son travail de récolte, de retranscription et de tri progressif à partir de multiples cahiers. À l'illisibilité du monde, elle oppose le travail de la sensation, objet tangible d'un langage sauvé ou rapporté. En surgit le présent absolu du souvenir, de l'élégie, voire de l'épopée des mondes de la ...

Lire la suite
Opérations biohardcores

Opérations biohardcores

Tu as 31 ans, tu es poète, poète expérimental plus précisément, dans la mesure où tu réfléchis, en acte, aux impacts sur le réel du travail de la langue. Avec ta femme activiste vous avez publié, en toutes sortes de langues, simultanément et un peu partout dans le monde grâce à une série d’éditeurs convaincus, un opuscule titré En avant pour la révolution biohardcore !, manuel pratique ...

Lire la suite
Embâcle

Embâcle

Une succession de voix et de prénoms rapporte des événements et des sensations drôles, absurdes ou quotidiens en un théâtre de paroles contemporain. L’oralisation du texte suscite dans Embâcle sa propre mise en scène. Ici, entre affect et distance, se fabrique un paysage humain, irruptif, loin de toute tentative de lissage consensuel. Le livre est accompagné d’une postface de Louis-Jean Teitelbaum, ...

Lire la suite
Météorologie des sentiments

Météorologie des sentiments

Il fait chaud. C’est l’été. Nous sommes en Suisse, au-dessus du lac. Il est 13 h 15, l’après-midi commence à peine. Il n’y a pas un bruit en ville, aucun souffle d’air. Je suis debout, légèrement incliné vers l’arrière, le dos contre la voiture, les pieds dirigés vers le sud sur le trottoir d’une avenue perpendiculaire à la pente. Le soleil émet une lumière intense, démultipliée par ...

Lire la suite
Récupérer

Récupérer

Récupérer mène des enquêtes dans le divers. Trois pistes, qui peuvent être mixées ou empruntées comme on le souhaite – ABC – ACB – CBA – BCA, etc., échantillonnent selon différents degrés et variations les discours : l’universitaire, le poétique, le non-universel, quitte à les brouiller, mais avec clarté, afin de trouver les récits qui s’y logent. Récupérer se fait ainsi dialogue, essai, ...

Lire la suite
Les Morts rigolos

Les Morts rigolos

Dans Les Morts rigolos, on ne doute de rien : un type y raconte sa vie à partir d’une blague tout en révolutionnant les enterrements, tout en écrivant un thriller familial avec ses enfants (Victor, 7 ans, et Lucas, 5 ans), tout en se faisant plein de copines et copains clochards, pornolettristes, kamikazes, grossistes en pétrole, éco-féministes, cavaliers ...

Lire la suite
Hello Ernest

Hello Ernest

plan performatif incendiaire explorant une limite somatique de la mauvaise main, la réponse est indéterminée (comme une traduction) :

la lyrique expérimentale est un montage qui se laisse affecter par l’enfant, l’homme seul, l’amoureux

Eric Houser, Jérôme Mauche

Lire la suite
Après les satires

Après les satires

Oscillant entre prose et poésie, l’écriture de Durs Grünbein explore des instants fugitifs du quotidien en réactivant des formes de la poésie classique (ici, la satire), avec une volonté de prise en compte du passé et de l’histoire.

 

Après les satires, premier livre de poésie de Durs Grünbein traduit en français, est ...

Lire la suite
Épouser. Stephen. King.

Épouser. Stephen. King.

Je le lisais. Je connaissais un bonheur incolore dans ce dépouillement. Une guérison. Je la lisais. Je trouvais un amour dans ce dépouillement. Une protection. Aussi j’étais un homme pas mâle. Pour une jeune femme. J’allais voir les chambres de son imaginaire. De retour j’agrafais sa photo sur le mur de la mienne. Les chemins de campagne en marche avec ses mots. Qui désignaient fleurs blanches et ...

Lire la suite