Éditions Les petits matins

{ nos Auteurs }

Guy Lelong

Guy Lelong

Écrivain et critique né en 1952, il a participé, de 1983 à 1991, à la revue Conséquences, fondée dans la continuité du nouveau roman. Sa réflexion s’élargit alors d’une part aux travaux in situ de Daniel Buren, auquel il consacrera une monographie en 2001 (édition augmentée en 2012), d’autre part au courant de la musique spectrale et plus particulièrement à l’œuvre du compositeur Gérard Grisey, dont il éditera les Écrits en 2008 (édition augmentée en 2019). C’est en raison de cette double influence que ses textes de fiction sont toujours conçus en fonction des supports et des lieux auxquels ils sont destinés et que leur écriture obéit à un principe de transformation
continue.

Il a mené en 1993-1994 un travail de recherche à l’Ircam sur les rapports texte/musique, ce qui l’a notamment conduit à collaborer avec le compositeur Marc-André Dalbavie puis à réaliser en 2003 la pièce radiophonique Plan libre sur la villa Savoye de Le Corbusier pour un atelier de création radiophonique de France Culture. Il expose en 2000 le récit plastique Un plan tramé dans l’espace J &amp ; J Donguy à Paris. Publié en 2009, son roman in situ Le Stade est le premier volet d’une trilogie intitulée Le Volume unifié, complétée en 2021 par le roman flipbook La Poursuite et qui se terminera avec le roman 3D Le Continuum. Il a fait paraître deux essais, Des relations édifiantes, essai sur l’architecture (1992) et Révolutions sonores. De Mallarmé à la musique spectrale (2010, réédition 2014).
Ses livres
Le Stade
La Poursuite