Éditions Les petits matins

{ nos Auteurs }

Bouquet Stéphane

Stéphane Bouquet

Né à Paris en 1967, il a publié quatre livres de « poésie » aux éditions Champ Vallon : Dans l’année de cet âge (2001), Un monde existe (2002), Le Mot frère (2005), Un peuple (2007). Il a également traduit Le Sortilège (Nous, 2006) du poète américain Robert Creeley.

Il a par ailleurs écrit les textes de (et joué dans) La Traversée, long-métrage autobiographique, ainsi que les scénarios de divers films de Sébastien Lifshitz (Presque rien, Wild side, Les Terres froides), Valérie Mréjen (La Défaite du rouge-gorge), Yann Dedet (Le Pays du chien qui chante) ou Robert Cantarella, après avoir été longtemps critique aux Cahiers du cinéma.

Il a publié une étude sur Eisenstein (Cahiers du cinéma, 2008) et sur L’Évangile selon Saint-Mathieu de Pasolini (Cahiers du cinéma, 2003) et des contributions dans des livres collectifs sur les cinéastes Jacques Rozier, Chantal Akerman, Abbas Kiarostami, Béla Tarr, Rainer W. Fassbinder, Alexandre Sokourov, ou sur la théorie du cinéma.

Il a participé en 2002, en tant que danseur, à la création chorégraphique de Mathilde Monnier, Déroutes et, en tant que danseur/scénariste, à sa pièce frère&sœur, créée au festival d’Avignon 2005.